Logo Université Laval Logo Université Laval
FRES

05 novembre 2019

Marie Guyart de l’Incarnation. Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, PUL, 2019

Sous la direction de : Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour, Raymond Brodeur

Consacré à l’ensemble de la vie de Marie de l’Incarnation, première femme religieuse missionnaire et fondatrice du premier établissement pour jeunes filles en Amérique du Nord, cet ouvrage présente les actes d’un colloque international qui s’est tenu à Québec du 4 au 6 octobre 2018, sous le titre « Marie Guyart de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672) : Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison ». Cet événement soulignait particulièrement les vingt-cinq ans du Centre d’Études Marie-de-l’Incarnation (CÉMI).


Jusqu’à maintenant, le CÉMI avait consacré ses activités à la découverte des multiples aspects particuliers de Marie de l’Incarnation. Ce colloque se distingue des travaux précédents en s’appliquant à mettre en évidence l’universalité qui surgit paradoxalement de l’étonnante singularité de cette femme.


Les différents chercheurs présentent ici Marie de l’Incarnation comme personnage historique, fondatrice, éducatrice, missionnaire, maîtresse de vie spirituelle, femme forte d’une jeune colonie et éducatrice bienveillante des petites amérindiennes, mais aussi comme femme de lettres, mystique, « théologienne » et maîtresse de vie spirituelle, moderne à part entière.


Résolument pluridisciplinaire dans ses approches, cet ouvrage, tout en rendant justice à la richesse singulière d’une fondatrice inscrite dans un moment particulier de l’histoire, ouvre sur la dimension universelle d’une femme de cœur et de raison d’une exceptionnelle actualité.

Lien vers la couverture