90 crédits

Doctorat en théologie pratique

Aperçu

Contenu

Intervenir comme expert dans le champ religieux

Corps

Vous réaliserez, à temps partiel, un parcours de recherche axé sur un aspect clé de votre pratique. Ce programme propose une synthèse novatrice entre la tradition du doctorat professionnel en théologie (Doctor of Ministry) et le champ de la théologie pratique.

Corps

Programme unique en français au Canada

En bref

Corps

La théologie pratique est née d'une évolution des études pastorales. Par-delà les frontières des institutions religieuses, elle se distingue par la manière dont elle réfléchit théologiquement à partir de pratiques particulières. Si les actions des croyants et le champ pastoral constituent le lieu habituel de la théologie pratique, elle s'intéresse également à toute pratique humaine susceptible de receler des enjeux religieux ou spirituels. Son champ d'investigation s'étend ainsi à des milieux aussi divers que la santé, l'éducation, les services sociaux, les œuvres communautaires, les médias, les arts, la culture ou la défense.

Créé en 2001, ce programme de doctorat de type professionnel a été le premier du genre à être offert dans le monde francophone. Centrée sur la pratique de l'intervenant, la démarche théologique combine une recherche méthodique sur le terrain et un travail de réflexion personnelle menés sur les trois plans du savoir (connaissances, habiletés et attitudes). Elle vise l'examen critique de la pratique concernée, l'élaboration de perspectives susceptibles de la faire progresser, la transformation d'une communauté ou d'un milieu de travail, ainsi que la réflexion sur le rôle et l'identité de l'intervenant. Vous pourrez y réaliser l'un des trois types de thèses: dissertation, modèle d'intervention ou recherche-création.

Vous côtoierez des étudiants provenant du Québec et d'ailleurs dans le monde. Engagés dans diverses formes de ministère ou de travail et appartenant à des traditions de foi variées, ces hommes et ces femmes réalisent ce doctorat professionnel tout en demeurant en emploi dans leur milieu. Vous viendrez à Québec pour une séance intensive de douze jours, deux fois par année, en octobre et en mai, pour chacune des quatre années de scolarité du programme. Vous consacrerez par ailleurs environ une journée et demie de travail par semaine à vos études en cours d'année.

Vous devrez avoir travaillé au moins cinq ans sur un terrain d'intervention, être engagé d'une manière ou d'une autre sur ce terrain et conserver cet engagement jusqu'au terme du programme. 

  • Directeur à trouver après l'admission: vous pourrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche après votre admission au programme. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire pour l'admission, cette étape est nécessaire pour la poursuite de vos études. Comment trouver votre directeur et votre projet de recherche.
  • Temps complet ou temps partiel: c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme.
  • Horaire flexible: adaptée aux besoins des personnes sur le marché du travail, une formule de cours intensifs vous est proposée. Une bonne façon de maximiser votre emploi du temps et de concilier les études avec les autres sphères de votre vie.

Domaines d'expertise

  • Origines du christianisme
  • Bible
  • Spiritualité
  • Éthique théologique et bioéthique
  • Christianisme et sociétés
  • Religions du monde
  • Pratiques religieuses
  • Théologies chrétiennes

À qui s'adresse ce programme

Corps

Ce programme s'adresse à tout intervenant, titulaire d'un diplôme de maîtrise en théologie ou en sciences des religions, actif dans le champ pastoral ou dans tout autre milieu dans lequel la dimension religieuse ou spirituelle est concernée.

Avenir

Corps

Par l'équilibre qu'il offre entre la dimension de recherche et le travail sur l'intervenant, le programme vous permettra de perfectionner des compétences que vous pourrez mettre au service de votre milieu d'intervention, ou encore que vous ferez valoir dans l'enseignement universitaire.

Corps
    Employeurs
    • Commissions scolaires et établissements d'enseignement privés
    • Universités
    • Diocèses
    • Forces armées canadiennes et centres de détention
    • Milieux de l'édition et des communications
    • Organismes communautaires et de développement international (UNESCO, ACDI, etc.)
    • Organismes gouvernementaux et paragouvernementaux
    • Paroisses
    • Réseau de la santé et des services sociaux