Dècès Gilles Marcouiller

Gilles Marcouiller

2 septembre 2020

Chères et chers membres de la Faculté et de nos établissements partenaires,

 C’est avec tristesse que je vous annonce le décès du professeur Gilles Marcouiller, survenu le 29 août dernier. Professeur adjoint depuis le 1er août 2017, Gilles détenait la Chaire de leadership en enseignement en missiologie protestante évangélique. C’est à l’été 2018 que la maladie a frappé notre collègue, ne lui permettant plus d’accomplir ses tâches professorales. Il a alors subi avec courage les durs traitements de chimiothérapie. Ils ont été efficaces pour stabiliser la maladie un temps, mais depuis le début de l’hiver dernier, cette dernière a progressé. Gilles était en régime de soins de confort depuis quelques jours au moment de son décès.

 Il laisse dans le deuil son épouse, madame Pierrette Beaulieu et ses enfants : Roseline; Alexandre, époux de Joëlle Désilets, eux-mêmes parents de la petite Léonie; Pierre-Paul, époux de Virginie Martin-Rivard, parents d’Antoine et Édouard. Je leur ai offert, en début de semaine, les condoléances des membres de la Faculté.

 Gilles aura été un maître d’œuvres. Pasteur, il aura été un bâtisseur de communautés vivantes et attentives aux besoins de leurs membres et de leur environnement social. Depuis 1990, il a implanté des Églises protestantes évangéliques au Québec et en France. Amoureux d’Haïti, il y aura mené un projet pilote de formation théologique avec une équipe internationale (2010-2015). Dans cette foulée, il aura aussi eu à cœur la formation et l’accompagnement théologique et spirituelle des membres des communautés où il a travaillé. Il était un des anciens de la Communauté chrétienne des Deux-Rives, à Québec depuis 1995.

 Enseignant dans l’âme, il a fait fructifier ses talents de communicateur au secondaire comme professeur d’histoire et d’enseignement religieux (1987-1990), au Biblical Institute for Leadership Development (Québec) depuis 1995 et à l’École de théologie évangélique du Québec depuis 2014. Enfin, en 2017, il est entré à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval.

 Son parcours étudiant à l’Université Laval (maîtrise en 2007 sur l’œuvre de Fernand Dumont; doctorat en 2017 sur le mouvement protestant évangélique francophone québécois) est marqué au coin du dialogue entre une tradition chrétienne en développement au Québec et la culture contemporaine. Gilles était un théologien ayant à cœur de comprendre une tradition religieuse dans le contexte de la culture québécoise en mouvement et en transformation continuelle. Il a cherché avec ardeur et grande honnêteté intellectuelle à construire des ponts entre la société et une tradition de foi. Nous nous souviendrons de lui comme d’un homme affable, enjoué, optimiste, voulant développer son champ de recherche et d’enseignement comme il se doit pour un professeur d’université.

 À sa famille et aux membres des communautés qu’il a marquées de sa présence chaleureuse et aimante, nous offrons nos plus sincères condoléances.

Lien vers les détails des obsèques de notre collègue Gilles Marcouiller.

 Bien cordialement,

Guy Jobin,
Doyen