Sciences des religions

Aujourd’hui comme hier, et demain encore, ici comme ailleurs, les êtres humains créent et manipulent des systèmes symboliques s’exprimant dans des mythes et des rituels, à travers lesquels ils donnent un sens à leur expérience individuelle et collective.

L’Occident applique à ces systèmes le concept de religion, un concept qui lui est propre et qui ne rend qu’imparfaitement compte de ce phénomène dans les autres cultures, mais que l’on utilise en étant conscient de sa relativité. Les religions se meuvent dans le temps et dans l’espace : elles naissent, se transforment et meurent; elles voyagent, se rencontrent, s’amalgament ou se repoussent. Toujours, elles jouent un rôle dans la construction des identités individuelles et collectives.

À la Faculté, les sciences des religions étudient ce phénomène dans sa foisonnante diversité présente et passée. Faisant appel aux diverses sciences humaines et sociales, elles adoptent un point de vue détaché d’une foi particulière et fortement marqué par l’interdisciplinarité. Elles étudient le phénomène religieux et les spiritualités dans leurs manifestations historiques ou contemporaines, chrétiennes ou non chrétiennes. Elles offrent une formation polyvalente et pratique pouvant mener aussi bien à des études plus spécialisées qu’à des carrières en communication, en animation ou en intervention sociale.