Logo Université Laval Logo Université Laval
FRES

    10 noviembre 2016

    Le 17 novembre prochain à 19h aura lieu la conférence de Régine Hunziker-Rodewald, professeur d'Ancien Testament à la Faculté de théologie protestante de l'Université de Strasbourg.

    Il y a trois mille ans, dans la région du Levant sud, des figurines féminines nues, estampées en terre cuite, ont vu le jour. Plus de 400 fragments de ces figurines ont été découverts en Transjordanie. Souvent, elles jouent du tambour.  De multiples bracelets aux poignets, aux bras et aux chevilles, accomplissant une performance de rythmes battants, ces femmes dansent sur des trilles sonnantes et métalliques. Certaines portent un bébé sur la hanche. Ici et là, les figurines montrent des traces de peinture, surtout en rouge, et aussi des tatouages. Curieusement, elles font parfois partie d'un décor d'autels à parfum, de vases de libation ou de modèles architecturaux. Mais qui sont donc ces «danseuses d'argile» et à quels rituels ont-elle pris part?

    Quand: 17 novembre à 19h
    Lieu: Université Laval, FAS-813, entrée libre

    Responsable: Guy Bonneau