Photos

Certains verront du feu dans ce visuel, ou encore du vent. À coup sûr, cette image évoque le mouvement, la vie et la fête, car c’est bien et d’abord cela que la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval entend souligner en cette année 2017-2018. L’étude du religieux à Québec a débuté avec la théologie en 1667, il y a 350 ans, et elle se prolonge encore aujourd’hui à travers la vie qui anime cette Faculté avec ses étudiants et étudiantes, ses diplômés et diplômées, ses partenaires, ses enseignants, ses chercheurs, son équipe, ainsi que ses deux disciplines distinctes.
Bien sûr, le rouge et l’or sont ceux de l’Université Laval. Le bleu vient quant à lui rappeler la ville de Québec et sa longue histoire maritime.
En réponse aux trois couleurs, les trois thèmes viennent préciser ce que la Faculté entend célébrer cette année; trois verbes qui rappellent eux aussi l’action, le mouvement et la vie. Vivre et étudier à la Faculté, c’est d’abord s’enraciner dans une tradition, c’est hériter d’un passé riche, pluriel, et y puiser en vue d’un avenir à bâtir. Vivre et étudier à la Faculté, c’est également s’engager à penser, c’est-à-dire à poser un regard réflexif sur les quêtes de sens d’hier et d’aujourd’hui, sur ce qui les anime, à partir des traces qu’elles ont laissées et qu’elles laissent encore, soit dans des textes, des pratiques ou des œuvres. Enfin, vivre et étudier à la Faculté, c’est s’engager avec d’autres, dans un milieu diversifié et stimulant; c’est accompagner les quêtes de sens et poser un regard réfléchi sur elles, en vue de la construction du monde de demain.

« Vue de la trésorerie et du collège des Jésuites » – Archives nationales du Canada, C. Grignion, d’après R. Short, C-000354. Illustration trouvée dans Serge Courville et Robert Garon (dir.), Atlas historique du Québec. Québec, ville et capitale, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 2001, p. 100-101.Plus de détail sur cette image

« Gravure réalisée en 1760 d’après l’esquisse de Richard Short et représentant l’église et le collège des Jésuites aux lendemains du siège de Québec en 1759. (A View of the Jesuits College and Church, Richard Short, 1760, Musée McCord, M970.67.7) »