Désignation de l’arrivée des Ursulines et de l’arrivée des Augustines en Nouvelle-France comme événements historiques

C’est à l’occasion du colloque « Risquer un monde nouveau : 375 ans de vie et d’audace », organisé par la Faculté de théologie et de sciences religieuses, que la ministre de la Culture et des Communications, madame Hélène David, a procédé à la désignation de l’arrivée des Ursulines et de l’arrivée des Augustines en Nouvelle-France comme étant officiellement des « événements historiques ».

« Près de quatre siècles se sont écoulés depuis l’arrivée des Ursulines et des Augustines et il me paraît nécessaire que l’on se souvienne de leurs différentes contributions et de leurs admirables réalisations. Ces femmes courageuses et charitables se sont vouées corps et âme à bâtir ce nouveau monde et cela doit rester gravé dans notre mémoire. Cette désignation en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel vient reconnaître de manière officielle l’ensemble de l’œuvre de ces deux communautés religieuses », a fait savoir la ministre David.

Le recteur de l’Université Laval, M. Denis Brière, était également venu saluer la centaine de participants présents au colloque. Il en a profité pour souligner l’apport important des Augustines et des Ursulines dans le développement de l’Université. Selon lui, il s’agit là d’une « marque de reconnaissance qui rend justice à ces grandes bâtisseuses qui continuent de nous marquer par leurs dons exceptionnels ».

Des pionnières dans le domaine de l’éducation et des soins de santé

Arrivées à Québec le 1er août 1639, les Ursulines et les Augustines représentent les premières communautés religieuses féminines à s’être établies en Nouvelle-France. Elles ont joué un rôle crucial dans le développement du Québec, notamment dans les domaines de l’éducation et des soins de santé.

Les Ursulines ont fondé à Québec la première école destinée aux jeunes filles en Amérique du Nord. Les Ursulines de Québec ont obtenu la direction de la section féminine de l'École normale Laval en 1857 et une affiliation de leur école avec l’Université Laval en 1912. La présence des Ursulines à Québec est un élément déterminant dans la scolarisation des jeunes filles.

Les Augustines de la Miséricorde de Jésus ont pour leur part fondé le premier hôpital en Amérique, au nord du Mexique, en 1640. Au fil des siècles, elles ont établi, dans diverses régions, de nouveaux monastères et hôpitaux, où des soins de santé et des soins spirituels sont depuis prodigués à la population. En 1855, l’Hôtel-Dieu de Québec est devenu le premier hôpital associé à l’Université Laval. Les Augustines sont aussi à l’origine de la mise en place des écoles d’infirmières.

De l’information additionnelle concernant l’arrivée des Ursulines et l’arrivée des Augustines en Nouvelle-France est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culture du Québec (RPCQ).

Référence :
Ministère de la Culture et des Communications du Québec

Actualités

22 octobre

Colloque « De l'invention d'une paroisse à la réinvention des paroisses » les 8-9 décembre

À l’occasion du 350e anniversaire de la fondation de la paroisse Notre-Dame de Québec, la Chaire Monseigneur-de-Laval [...] En savoir plus

26 septembre

Institut d'études anciennes et médiévales - Un automne bien rempli!

Une fois de plus cet automne, l'Institut d'études anciennes et médiévales de l'Université Laval vous propose une série [...] En savoir plus

15 septembre

Cycle de conférences - Chaire en théologie sacramentaire et en liturgie

Une fois de plus cette année, la Chaire de leadership en enseignement en théologie sacramentaire et en liturgie propose [...] En savoir plus